parlementaires, pétition, ressources, iniquité, injustice, demande de remboursement,

Derniers commentaires

Calendrier

Novembre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
 << < > >>
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Qui est en ligne?

Membre: 0
Visiteur: 1

Mots clé (tags)

Aucun tags dans ce Blog

Annonce

rss Syndication

Catégories

Choisissez un thème



Liens

     
    12 Mar 2018 - 23:01:36

    COMMENTAIRES SUITE 4

    Commentaire de: Frédéric [Non Membre] [83.115.50.217 ] · 13/07/2012 @ 21:06:01 ·  · Email: cei-f.terrien@orange.fr[email protected]
    En réponse à: 

    Bonjour, 
    Mon commentaire va sans doute en heurter plus d'un. 
    Je suis fondamentalement contre toute pension de réversion. Si celle-ci s'explique historiquement parce que très souvent la conjointe "aidait" son mari ou ne "travaillait" pas, ceci a bien changé maintenant. 
    D'autre part, une femme qui élève seule ses enfants et qui ne se sera jamais mariée n'a droit à aucune pension de réversion. 
    Faut-il parler des femmes (ou hommes) qui, pour une raison indépendante de leur volonté, n'ont jamais pu se marier ? 
    S'il y a un problème de niveau de retraite, c'est un problème général.
    La pension de réversion, liée à un mariage, acte d'ordre strictement privé, devrait donc disparaître dans toute société qui se veut éthique. Il y a hélas encore du chemin à faire...

    PermalienPermalien

    Visibilité: Publié
    Haut  Bas

    Editer Brouillon Supprimer

    Commentaire de: Claire joly [Membre] [82.244.66.208 ] · 28/03/2012 @ 14:12:56 ·  · Email: jolyclai@free.fr[email protected]
    En réponse à: 

    à Grosseimposture

    Je vous remercie infiniment pour votre commentaire ainsi que votre documentation.
    Je suis bien consciente, malheureusement, que ces conditions de ressources, dans le secteur privé ne datent pas d'aujourd'hui ni depuis 2007, et que beaucoup d'autres veufs et veuves, que moi-même bien évidemment, se sont battus depuis des années, sans aucun résultat.
    Depuis que je vis cette injustice je me suis très bien renseignée.
    Je ne veux absolument pas incriminer les fonctionnaires ; le but de tous les gouvernants a toujours été de toujours diviser pour mieux régner. La solution n'est pas d'enlever aux uns pour contenter les autres. L'alignement par le bas ça suffit ! Les fonctionnaires de basse catégorie ne sont pas si bien lotis et ce ne sont pas eux qui votent les lois.
    En revanche, en ce qui concerne nos parlementaires, politiques... qui, eux, non seulement font un métier dans lequel ils s'accomplissent très certainement, s'octroient en outre des revenus plus que confortables et sont en droit de cumuler leurs mandats sans complexes, nous pouvons alors dire qu'effectivement, en tant que hauts fonctionnaires, ils se sont bien protégés en cas de veuvage pour mieux démunir les autres.
    Ce qui est inadmissible !
    Internet nous permettra peut-être de mieux nous faire entendre.
    Un lien sur mon blog permet de signer une pétition.
    Cordialement


    PermalienPermalien

    Visibilité: Publié
    Haut  Bas

    Editer Brouillon Supprimer

    Commentaire de: grosseimposture [Non Membre] [83.167.60.81 ] · 27/03/2012 @ 02:10:07 · áÇÆÍÉ ÇáãÏæäÇÊ : http://grosseimposture.com http://grosseimposture.com · Email: grosseimposture@gmail.com[email protected]
    En réponse à: 

    Bonjour Claire,

    je suis l'auteur de grosseimposture.com
    vous m'avez laissé un commentaire sur mon blog .. et j'y répondrai 
    également

    Désolé pour votre situation... mais hélas, elle résulte de la loi.
    Une loi en vigueur depuis des lustres ..


    Voilà un dossier complet concernant la réversion :

    http://www.sauvegarde-retraites.org/docs/reversionetude25.pdf 

    Sachez que la cette loi concernant les conditions de ressources pour la réversion dans le privé date de bien avant 2007 ! L'origine étant l'article 213 du code civil et un décret de 1935 et une ordonnance de 1945 ... 

    Les politiques (parlementaires, membres de gouvernement) sont indemnisés au titre de la fonction publique ... et comme au moins 50% des parlementaires depuis des dizaines d'années (de gauche comme de droite) sont fonctionnaires, ils se moquent éperdument du privé !

    Alors ne défendez pas trop les fonctionnaires, car une grande partie des politiques en sont !

    L'iniquité privé/public n'est donc pas prête d'être réglée !

    Bon courage

    ps: merci à Pigeon pour la pub de mon dossier sur les indemnités
    des élus !



    PermalienPermalien

    Visibilité: Publié
    Haut  Bas

    Editer Brouillon Supprimer

    Commentaire de: Pigeon [Non Membre] [90.11.109.59 ] · 04/02/2012 @ 23:34:03 ·  · Email: solert@hotmail.fr[email protected]
    En réponse à: 

    Bonsoir,
    Je confirme votre article, en totalité. Veuve depuis 14ans,(à 47ans), pour les raisons que vous relatez fort bien, je n'ai jamais pu prétendre à la pension de réversion du régime général (sécurité sociale)....Ayant eu la chance de travailler, et percevant une retraite personnelle qui dépasse le plafond de quelques dizaines d'euros bruts, mensuellement, je ne touche rien... j'ai juste le" privilège" de devoir payer les charges, les impôts fonciers, etc, en totalité comme un couple....(malheureusement, mon cas n'est pas unique).
    Je voulais soulever un autre exemple révoltant : la suppression de la demi-part "veuvage" dans le calcul de l'impôt sur le revenu ; ce qui induit un revenu fiscal de référence plus élevé donc une taxe d'habitation également plus élevée....je suppose que cette 1/2 part était considérée comme une niche fiscale !!!! (L'application de cette suppression est reportée d'une année....élections obligent !!!)
    Une adresse très instructive sur le train de vie de nos politiques : 

    http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/4/08/60/68/Doc-HTML/Elus-2.html#

    PermalienPermalien

    Visibilité: Publié
    Haut  Bas

    Editer Brouillon Supprimer

    Commentaire de: Claire joly [Membre] [82.244.66.208 ] · 03/02/2012 @ 10:56:04 ·  · Email: jolyclai@free.fr[email protected]
    En réponse à: 

    A Evelyne Blaise, je vous remercie pour votre commentaire et y suis vraiment très sensible. En revanche, si j'ai cité les politiques c'est que ce sont les 1ers à cumuler plusieurs mandats, souvent conséquents d'ailleurs, et cela sans complexes alors qu'une femme, comme vous le dites, qui s'est consacrée à sa vie familiale et à l'éducation de ses enfants, ne pourra elle-même cumuler, ne serait-ce qu'une toute petite pension de réversion, somme toute dérisoire, mais qui permettrait cependant de vivre un peu mieux ou pour tout simplement aider ses enfants dans leurs études ; car nous sommes bien d'accord, ce ne sont pas ces petites pensions qui vont endetter la France. De plus, je tiens également à ajouter que jamais au grand jamais je n'ai mis en place ces politiques, je ne faisais pas partie des 53 % en 2007, ni antérieurement pour ceux qui s'attaquent toujours à la masse populaire ou au français moyen, c'est tellement plus facile pour eux. En outre, il est vrai que plus jeune j'étais très loin de ces pensions de réversion, mais si j'avais été sollicitée, j'aurais été la 1ère, comme dans tous mes combats d'ailleurs, à lutter contre cette injustice ; ce n'est pas parce que je suis touchée que je lutte, mais il est bien sûr plus facile d'en parler lorsqu'on vit ce problème !
    L'autre nouveauté par rapport à ce que j'ai écrit dans mon blog, c'est que je viens de recevoir un courrier de la CARSAT qui me demande un remboursement de 14 000 €, suite à révision ; un employé de cet organisme m'a prévenue par téléphone, et après m'avoir annoncé "la bonne nouvelle" m'a souhaité, de façon automatisée, une bonne journée ; quelle délicatesse ! A quoi bon, lui faire comprendre, il est employé pour appliquer les lois ! Mais une chose est certaine c'est que jamais je ne rembourserai cette somme qui m'a été versée sur 4 années ; je n'ai pas menti, je n'ai rien falsifié ; j'ai juste été mariée 30 années avec le même homme et avec lequel j'ai eu deux enfants, et qui a COTISE toute sa vie !!!
    Je vous remercie pour votre commentaire, vous êtes la 1ère, je serais intéressée de savoir comment vous avez pu accéder à ce blog, car je suis très mal référencée sur internet et très peu de personnes peuvent le consulter.

    PermalienPermalien

    Visibilité: Publié
    Haut  Bas

    Editer Brouillon Supprimer

    Commentaire de: Blaise Evelyne [Non Membre] [90.57.168.175 ] · 28/01/2012 @ 13:15:29 ·  · Email: develyne_69@hotmail.com[email protected]
    En réponse à: 

    Je suis d'accord sur la plupart de vos arguments sur cette limitation de pension de réversion qui doit disparaître à l'avenir, tels sont les projets comme en Allemagne également .Mais je trouve inutile de parler des politiques , nous les avons mis en place, et cette pension de réversion nous semblait loin de nous alors qu'il était indispensable de militer au côté des veuves qui depuis longtemps tirent la sonnette d'alarme . 
    Je suis moi même en demande de pension de réversion , et je découvre les multiples restrictions et les inégalités . Soyez fonctionnaire et vous serez à l'abri, la dette de la France sera encore plus grande .
    Que dire des retraites complémentaires, c'est le comble , interdiction de se remarier ou radiation définitif , sommes nous liées au défunt à ce point .Sur un texte de femmes allemandes sur ce sujet , il était écrit , devons nous être brulées avec nos défunts maris ou ex .
    Dans l'ensemble c'est une atteinte faite aux femmes , surtout celles qui ont consacré plusieurs années de vie pour la vie de la famille envers les enfants, retraite moindre . 

    PermalienPermalien

    Visibilité: Publié
    Haut  Bas

    Editer Brouillon Supprimer

    Commentaire de: REDERSTORFF [Non Membre] [86.72.175.58 ] · 06/12/2012 @ 18:04:00 ·  · Email: brigitte.rederstorff@yahoo.fr[email protected]
    En réponse à: CORRESPONDANCE CARSAT

    Bonjour!
    Je comprends tout à fait votre problème et je compatis, avec votre parcours du combattant! :(
    Effectivement, si la Carsat envoyait tous les ans un questionnaire d'actualisation des ressources, personne n'en serait là à avoir le couteau sous la gorge pour rembourser une somme que l'administration juge indue!...c'est l'administration qui n'a pas fait son travail correctement et ce sont les gens honnêtes qui doivent payer pour ces carences administratives, comme vous le dites, c'est un scandale!
    En espérant une solution clémente pour vous qui souffrez déjà de l'absence de votre mari, je vous souhaite beaucoup de courage, car il en faut...une compagne de malheur

    PermalienPermalien

    Visibilité: Publié
    Haut  Bas

    Editer Brouillon Supprimer

    Commentaire de: Meme Cas [Non Membre] [189.6.139.182 ] · 19/07/2012 @ 23:21:27 ·  · Email: luclucluc26@hotmail.com[email protected]
    En réponse à: CORRESPONDANCE CARSAT

    De fait, vous n'êtes pas la seule. 
    Ma mère est dans le même cas, nous nous battons pour obtenir un recours gracieux.
    Faites appel à un avocat conseil de votre assurance, responsabilité civile. 

    PermalienPermalien

    Visibilité: Publié
    Haut  Bas

    Editer Brouillon Supprimer

    Commentaire de: Claire joly [Membre] [82.244.66.208 ] · 18/10/2014 @ 11:31:58 ·  · Email: jolyclai@free.fr[email protected]
    En réponse à: Suite pension de réversion

    Pour Marre
    Mais quelle haine vous habite donc pour vous exprimer ainsi ? Vous ne me saluez pas ? Eh bien moi si ! Je ne hais personne, et vous avez le droit de penser ce que vous voulez ; nous sommes en démocratie non ?
    Toutefois j'aimerai que vous analysiez et approfondissiez davantage vos propos et preniez ainsi le recul suffisant pour vous mettre à la place d'une personne qui vient de perdre un être aimé et très cher, car c'est bien de cela dont il s'agit, nous sommes des veufs et des veuves dans une peine incommensurable, et à cela s'ajoutent malheureusement des problèmes financiers intolérables alors que des cotisations pour une retraite ont été versées par nos conjoints(es) ; ainsi la CARSAT (sous couvert de cette loi injuste) se permet au terme de plusieurs années de réclamer des trop-perçus insensés alors que, tant que perdurera cette loi soumise à conditions de ressources, il suffirait simplement de transmettre annuellement une demande de ressources à tous les allocataires pour éviter tous ces litiges. Non, nous ne sommes pas des fraudeurs mais des personnes dans la peine. Trouvez-vous normal que la CARSAT se permette de réclamer sur une période de 42 mois la somme de 14 650 € à rembourser en seulement un mois ? Je n'ai jamais eu cette somme sur mon compte, si je n'avais pas lutté, j'étais dans l'obligation d'emprunter pour cela !
    Vous pensez que j'ai sciemment omis de déclarer mes revenus ? C'est vrai que je n'avais que cela en tête, frauder l'Etat comme nos célèbres élus Cahuzac (Ministre du budget) et Thévenoud (secrétaire d'Etat) qui se faisaient fi de leurs hauts revenus mais nous faisaient la leçon ! Ils s'en sortent bien quant à eux, ils ont fraudé l'Etat et pourtant Thomas Thévenoud fait son retour à l'Assemblée nationale sans complexes et ce Cahuzac, lequel a menti sciemment devant toute la France, pourra de nouveau intégrer l'ordre des médecins et exercer.
    Savez-vous que ces derniers, hauts fonctionnaires, avec des revenus autrement plus conséquents que les nôtres, ont bien protégé leurs conjoints car s'il arrive un malheur dans leur foyer, il n'y aura aucune condition de ressources, tant mieux pour eux, mais ne serait-ce pas que pure justice que le privé soit aligné à eux, car des COTISATIONS ont été versées pour une retraite, ne pensez-vous pas plutôt que c'est un vol de l'Etat de ne pas honorer nos cotisations retraite ? Ou bien alors vous devez penser que ces fonctionnaires (tous confondus) volent l'Etat puisqu'ils peuvent bénéficier d'une pension de réversion sans conditions de ressources et donc ainsi ont la possibilité de cumuler tous leurs revenus ? Est-ce du vol en ce qui les concerne ?
    Réfléchissez un peu ; il est tout à fait juste, lorsque malheureusement un décès survient dans le couple, que l'Etat verse la moitié de la retraite au conjoint survivant car nous cotisons pour cela et pour une retraite à deux, comme cela est le cas pour les fonctionnaires. D'ailleurs, nos élus ont bien pensé à une baisse du niveau de vie dans le cadre d'un divorce, et cela via la prestation compensatoire, pourquoi selon vous ? Et bien tout simplement parce que la prestation compensatoire versée à l'un des divorcés ne sort pas de la poche de l'Etat, mais de l'un des conjoints ! Mais là la baisse du niveau de vie a bien été pensée, c'est étonnant non ?
    Nous n'avons pas omis de déclarer nos revenus, surtout pas ! Lorsque mon mari nous a quittés, nous avions encore une fille à charge, âgée de 20 ans et étudiante, je bénéficiais alors de cette pension de réversion d'environ 400 €/mois car je venais d'être licenciée de mon emploi et je pouvais donc y prétendre ; heureusement car cela m'a permis de l'aider à poursuivre ses études puisque je lui versais intégralement cette petite pension. Quant à mes revenus, je n'en avais pas ; je recherchais un emploi avec difficulté, car âgée de 51 ans ; j'ai alors tout simplement aidé mon fils dans la création de son entreprise ; et pour cela, afin d'éviter d'être inquiétés par l'Inspection du travail pour travail illégal, j'ai été déclarée auprès de l'Urssaf ; nous connaissons la suite malheureusement. Mes parents m'ont aidée financièrement, car l'entreprise de mon fils ne pouvait honorer les salaires.
    A force de lutte, la dite "dette" a pu être réduite à 5 000 €, dans le cadre de la prescription biennale, et si cela m'a été accordé c'est justement parce que je ne suis pas une fraudeuse, comme la plupart des personnes inquiétées par la CARSAT d'ailleurs.
    Je ne critique pas les employés de la CARSAT, ils doivent eux aussi appliquer les lois ; d'ailleurs une personne de cet organisme m'a dit que dans ma situation elle aurait été plus hargneuse que moi, et elle m'a même conseillé de créer une association ; j'y pense d'ailleurs.
    Pour les dysfonctionnements, je suis désolée, mais ils existent bien, c'est d'ailleurs pour cela que j'ai fait appel à la décision du TASS qui m'a déboutée. J'ai en effet été taxée de 3% sur ma maison, c'est-à-dire qu'il est ajouté à mes ressources 275 euros/mois (sur une maison d'une valeur de 110 000 €). Cette maison est ma résidence principale, je n'en tire donc aucun revenu, et donc normalement dispensée de cette taxe. Il faut savoir que dans tous les cas, si vous êtes propriétaire d'une maison et que vous e l'habitez pas, qu'elle soit louée ou non, vous serez de toute façon taxé de 3 % sur la valeur de celle-ci ; de même que pour l'Epargne. Vive la France !
    Ne soyez pas si ferme dans votre analyse, il faut être confronté à ce genre de situation pour en connaître les tenants et les aboutissants.
    Nous sommes des gens honnêtes contrairement à ce que vous insinuez et nous ne sommes pas au-dessus des règles, nous défendons juste nos droits !
    Je vous salue !
    C. Joly 

    PermalienPermalien

    Visibilité: Publié
    Haut  Bas

    Editer Brouillon Supprimer

    Commentaire de: Marre [Non Membre] [80.119.77.220 ] · 18/10/2014 @ 09:31:28 ·  · Email: eoch1@hotmail.fr[email protected]
    En réponse à: Suite pension de réversion

    Quand je pense que la CARSAT a réduit votre dette... Alors que VOUS avez sciemment omis de déclarer vos revenus.
    En plus, vous les attaquez en hurlant qu'ils n'avaient qu'à vérifier... C'est du déclaratif, c'est à VOUS d'être honnête, pas à eux de vérifier que vous l'êtes.

    Ce que vous faites est une honte !
    Quand je pense au déficit vieillesse aggravé par des gens comme vous égoïstes qui se sentent au dessus des règles... Incapable de comprendre que s'il y a des limites c'est parce qu'il est impossible d'aller au delà...

    Quand je pense que la CARSAT a fait une fleur à quelqu'un comme vous... je vous rejoins, il y a dysfonctionnement, ils auraient du vous poursuivre pour fraude.

    Putain de pays providence où on rencontre des gens comme vous qui crachent allègrement dans la soupe. Vivement que ce système s'effondre et que cela soit du chacun pour soi.

    Ahaha, vous verrez quand ce sera du pur privé. Ils ne feront pas comme ces minables de la CARSAT, vous aurez les huissiers et les briseurs de genoux 24 h chrono après qu'ils se soient rendus compte de votre vol.

    Je ne vous salue pas.

    PermalienPermalien

    Visibilité: Publié

    Lien permanent vers l'article complet

    http://pensionreversion-vol.sosblog.fr/reversion-b1/COMMENTAIRES-SUITE-4-b1-p20.htm

    Commentaires

    Cet article n'a pas de Commentaire pour le moment...


    Laisser un commentaire

    Statut des nouveaux commentaires: Publié





    Votre URL sera affichée.


    Veuillez entrer le code contenu dans les images


    Texte du commentaire

    Options
       (Sauver le nom, l'email et l'url dans des cookies.)